Social Icons

Featured Posts

vendredi 29 juillet 2016

Les plantes carnivores

Qu'est-ce qu'une plante carnivore?
Insecte piégé dans une plante carnivore
Insecte piégé dans une plante carnivore By Alnews
On appelle plante carnivore tout végétale capable d'attirer, capturer et digérer des proies (insectes, acariens,minuscules crustacés aquatiques et autres petits invertébrés essentiellement).
  • Il existe environ 530 espèces de plantes carnivores. 
  • Elles peuvent être terrestres, aquatiques ou épiphytes.
  • Elles sont généralement adaptées aux biotopes pauvres (Pauvre de quelque éléments nutritifs essentiels : L'azote, sels minéraux etc), tels que des marais, des tourbières, des parois rocheuses…, soit des milieux où les végétaux classiques ne poussent pas ou mal.
  • Parmi les quelques 250.000 plantes à fleurs recensées, 550 sont des carnivores. 
Que mange les plantes carnivores?
Comme nous l'avons dit précédemment les plantes carnivores mangent des petits animaux comme les insectes, petits invertébrés, des petits crustacés aquatiques...
Les plantes carnivores sont capables comme les autres plantes"normales" de fabriquer leurs propres sucres a partir d’énergie solaire et de gaz carbonique, mais elles doivent trouver d' autres substances nutritives importantes (sels minéraux, azote...) dans leur milieu environnant. La plupart des plantes les puisent dans le sol par leurs racines. Ceci devient difficile dans les milieux très pauvres de ces éléments nutritives. Pour résoudre ce problème, les plantes carnivores mangent des insectes et des petits animaux qui sont riches en minéraux essentiels et en azote.
Eemples des plantes carnivores : 
DIONAEA Ellis, Nepenthes vogelii, Byblis liniflora, CEPHALOTUS Labill, D. aliciae Hamet, D. burmanni Vahl. liste des plantes carnivores 
Pour plus d'informations sur les plantes carnivores regardez ce superbe vidéo documentaire!
Droles De Plantes E01 Les Carnivores DOC FRENCH
Quiz sur les plantes carnivores:
Quiz portant sur les plantes carnivores : leur anatomie, leur alimentation, ce qu'elles ont inspiré, etc.
Read More »

lundi 6 juin 2016

Biologie cellulaire cours PDF

Biologie cellulaire cours et travaux diriges (TD) destinées aux étudiant(e)s de première année des branches suivants :
  • Médecine
  • Sciences de la vie et de la terre
  • Pharmacie 
Cours de biologie cellulaire
Initiation à la culture cellulaire :
- Définition de culture cellulaire
- Types des cultures cellulaire par exemple :(Culture primaire,culture secondaire,culture des lignées cellulaires)
- Comment faire une culture cellulaire?: (Les sources,Les milieux,L'environnement,Matériel...)

Le microscope:
C’est quoi un microscope?
     - Le microscope optique
     - Les différents types des microscopes
     - Le microscope électronique
     - Les différents types

Techniques de fractionnement cellulaire:
- La centrifugation
- L'électrophorèse
- La chromatographie





Les constituants chimiques de la cellule :
- Les substances minérales
- Les substance organique







Les constituants Chimiques de le cellule [suivre]


- Les lipides
- Les protéines
- Les acides nucléiques
 Les membranes cellulaire et les échange membranaire :
- Composition des membranes
- Diversité des lipides membranaires
- Diversité des protéines membranaires
- Diversité des glucides membranaires





Les organites de la cellule : ( Noyau, Mitochondrie, Réticulum endoplasmique...)







Pour plus des cours en biologie cellulaire: Cliquez ici
Cours de biologie cellulaire en vidéo
N'oubliez pas de dire un mot de remercie !
Read More »

mardi 31 mai 2016

Immunologie générale cours complet PDF

Cours complet en immunologie pour les étudiants des sciences de la vie (SVI) , biologie, pharmacie et médecine.
Type de fichier : RAR
Vous trouverez dans ce fichier plus de 16 cours PDF en immunologie générale.
Immunologie générale cours complet
  • Introduction générale au système immunitaire
  • Structure et organisation générale du système immunitaire
  • Notion d’antigène et immunorécepteurs
  • Le complexe majeur d’histocompatibilité humain (HLA). 
  • Polymorphisme et présentation des antigènes aux lymphocytes T.
  • Les cellules dendritiques
  • Les Immunoglobulines : Structure et fonctions
  • Lymphocytes B : diversité, ontogenèse, différenciation et activation.
  • Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T
  • Lymphocytes NK (“Natural Killer”)
  • Le système du Complément
  • Polynucléaires, monocytes et macrophages.
  • Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T.
  • Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance
  • Immunité adaptative : la mémoire immunitaire
  • Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse
  • Immunité muqueuse
Immunologie générale cours complet
Read More »

vendredi 13 mai 2016

Drépanocytose définition , causes et symptômes

Drépanocytose définition 
Drépanocytose
La drépanocytose ou Hémoglobinose S, est une maladie génétique héréditaire qui se caractérise par une anomalie de l’hémoglobine contenue dans les globules rouges (érythrocytes), la protéine qui assure le transport du dioxygène dans le sang.Elle est particulièrement fréquente dans les populations d'origine africaine subsaharienne, des Antilles, d'Inde, du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen particulièrement en Grèce et en Italie. La drépanocytose est la maladie génétique la plus répandue dans le monde : elle touche plus de cinq millions de personnes est la première maladie génétique le plus fréquent en France (1/2 364) loin devant la mucoviscidose (1/5 989).
Causes de la drépanocytose
La drépanocytose est une maladie génétique. Elle est causée par la présence d'un gène (allèle) anormal au niveau du chromosome 11 dit gène S. Ce gène code pour la chaîne bêta de l'hémoglobine (L’hémoglobine est constituée de quatre chaînes,
assemblées entre elles. L’hémoglobine A, majoritaire chez l’adulte, est ainsi constituée de deux chaînes dites alpha (ou a) et de deux chaînes dites bêta (ou b)). Cela donne ainsi naissance à une hémoglobine anormale appelée hémoglobine S ou HbS. Celle-ci provoque une déformation des globules rouges, qui prennent alors la forme d'un croissant ou d'une faux. A cause de leur déformation, les globules rouges drépanocytes sont fragilisés et se détruisent rapidement. Leur durée de vie passe d'environ 120 jours à une vingtaine de jours seulement. Devenues rigides, les hématies ne peuvent également plus passer dans les petits vaisseaux sanguins et il arrive qu'ils bloquent l'apport en sang de certains organes, provoquant des accidents circulatoires(source).
Symptômes et signes de la drépanocytose
L'affection se signale chez le nourrisson, mais n'est d'ordinaire pas manifeste à la naissance parce que les globules rouges du nouveau-né contiennent encore 50-90 % d'hémoglobine fœtale. Les symptômes de cette maladie peuvent apparaître dès l'âge de deux à trois mois, date d'apparition de la chaîne bêta de l'hémoglobine.
Les manifestations aiguës habituelles de la drépanocytose sont de trois ordres :
  1. Crises vaso-occlusives : les globules rouges en forme de faucille bloquent la circulation au niveau des artères et des vaisseaux ce qui empêche la distribution optimale de l'oxygène dans l'organisme. Ce processus peut se produire dans différentes parties du corps (os, abdomen, rein, cerveau, rétine. etc). Ces crises peuvent être très douloureuses.
  2. Anémie hémolytique : les globules rouges des drépanocytaires sont de forme anormale, ils sont donc éliminés de manière plus précoce par l'organisme au niveau de la rate.
  3. Infections : elles sont plus fréquentes chez les drépanocytaires, surtout par des pneumocoques32 ou des méningocoques, liées à la destruction de la rate par infarctus tissulaires répétés ; on parle d'asplénie fonctionnelle. Elles peuvent aussi aggraver l'anémie en cas d'infection par le parvovirus B19.
Read More »